Disteldorf : perpectives au niveau du patrimoine

Le Disteldorf reste « terre des charbonniers » dans l’esprit des descendants, enfants et petits-enfants de ses habitants d’antan. Le village de son enfance, où elle revenait régulièrement, lui tenant à cœur, Jeannotte Bergzoll avait souhaité de son vivant que sa propriété au Disteldorf revienne à l’association des charbonniers.

La maison paternelle de Michel Schlick le 3 mars 1941
PHOTO DNA

Ce que réalisa, via une donation en 2018, son fils et héritier Michel Bergzoll, arrière-petit-fils de Michel Schlick. Désormais propriétaire, ce qui nécessitait une actualisation de ses statuts, l’association réfléchit à valoriser ce terrain sur lequel était construite la maison des Schlick. L’histoire du Disteldorf, liée aux verreries, remonte au début des années 1700 et comptait à l’aube du XXe siècle 10 familles, avec maison, granges et dépendances, une école, une église et avait l’eau courante. Évacué en 39-40, le village a été sinistré par les tirs des canons du Four à Chaux en mai 40 alors que la présence d’une colonne allemande y était signalée.

Au retour de Haute-Vienne, à l’exception des Isel, les familles renoncèrent à reconstruire et s’installèrent à Lembach. Dès 1941, l’administration nazie fit raser les bâtiments inoccupés.

Suite à la donation, une généreuse personne de la région de Haguenau a proposé de participer au financement de la réalisation d’un bâtiment mémoire sur le terrain hérité. Selon le président Charles Schlosser et maire de Lembach, il sera difficile d’obtenir un permis pour la reconstruction d’un des bâtiments, vu le POS en place, mais pense plutôt à la construction d’une chapelle, un lieu de rencontre avec clocheton et pourquoi pas, de faire couler une nouvelle cloche – l’originale avait été récupérée et emportée par un missionnaire en Afrique où on a perdu sa trace. Certainement, elle tinte encore quelque part sur le continent africain. Le président propose également d’immortaliser d’une façon durable et originale, l’emplacement des maisons et constructions le long du chemin communal traversant le Disteldorf. Il pense à des stèles reprenant l’image du bâtiment et informant sur les propriétaires de l’époque. Il invita l’assemblée à réfléchir, à proposer des actions et des animations. La première tâche, dès les beaux jours revenus, sera de débroussailler et de nettoyer la nouvelle propriété des Charbonniers du Fleckenstein au Disteldorf, où la végétation a pris le dessus.

Crédits
texte : HUB.K
photo : DNA